Méthodes d'avortement

Deux méthodes possibles:

  • Méthode médicamenteuse (jusqu'à 7 semaines d'absence de règles) consiste en la prise de 2 sortes de médicaments à 48 heures d’intervalle et s’apparente à une fausse couche provoquée.
    Cette méthode, parfois considérée comme « plus naturelle » n’est pas forcement plus simple. Elle peut s’accompagner de saignements abondants, d’effets secondaires inconfortables (nausées, vomissements, crampes, diarrhée). La présence au centre peut être de plusieurs heures. La méthode médicamenteuse est néanmoins très sûre et très efficace.
  • Méthode chirurgicale (aspiration) (jusqu’au 14 semaines d'absence de règles) consiste en un curetage aspiration du contenu utérin sous anesthésie locale. Cette méthode très largement expérimentée implique pour la femme un acte technique de +/- 15 minutes. Elle n’est pas forcement plus douloureuse. Les nouvelles techniques d’anesthésie locale sont très efficaces. La durée de séjour au centre de Planning est réduite.

IMPORTANT :

Le choix pour l'une ou l'autre méthode dépend de l’âge de la grossesse et d’autres facteurs qui seront discutés avec l’équipe soignante du centre de Planning.

Contrairement à ce qu'on peut parfois lire sur Internet, la fertilité d'une femme, c'est-à-dire le fait de pouvoir avoir des enfants, reste tout à fait identique AVANT et APRÈS un avortement.